aucun commentaire pour l'instant

Piste de Prière du Mercredi 05 Avril 2017

MERCREDI 05

«…vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres»

Textes à lire : Dn 3,14-28 ; Dn 3,52s ; Jn 8,31-42

 [accordion]
[acc_item title= » Lecture : »]

Revenir à Celui qui est la Vérité et qui  libère de l’emprise des chaînes de ce monde et du péché, telle est l’invitation du jour. Jésus dit aux juifs qui avaient cru en lui : « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples et vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera » (Jn 8, 31-32). De quelle vérité parle Jésus ? La vérité nous est présentée par saint Jean comme la Parole du Père (v.38), que le Christ a entendu et vient proclamer (Cf. Jn 8,40.45-47) et rendre témoignage (Cf. Jn 18,37).  Plus encore la Vérité c’est Jésus Christ, Expression totale de la volonté du  Père qu’il connaît et nous invite à lui donner la totalité de notre foi.

Ceux qui sont  de la vérité accueillent la Parole de Dieu qui les stimule à renoncer aux œuvres du Mauvais pour venir au Christ et embrasser les œuvres de Dieu. Ainsi, vivre dans la vérité c’est vivre en enfant de Dieu ou en enfant de la lumière (Cf.1Jn 1,6-7). Cependant, les adversaires de Jésus, selon leurs dires, s’affirment indemnes de tout esclavage (v.33).  En outre, ils mettent leur confiance dans les lois qu’ils observent, pourtant ces lois ne peuvent les sauver. C’est pourquoi  Jésus les conteste : « En vérité, en vérité, je vous le dis, quiconque commet le péché est esclave » (v.34). Il leur montre ainsi qu’ils sont dans l’esclavage le plus deshumanisant et le plus honteux qu’ils ne croient: le péché. Et la preuve c’est qu’ils cherchent à le tuer.

La première lecture correspond à une illustration de cette liberté que procure la connaissance de Dieu. Extraite du livre de Daniel, elle se situe dans un contexte d’exile du peuple d’Israël à Babylone sous Nabuchodonosor, roi puissant et tyrannique (604-562) (2R 25,1-21). Ledit extrait nous montre alors comment Dieu sauve trois jeunes gens : Shadrak, Meshak et Abed Nego, qui acceptent mourir, plutôt que de renier leur foi en adorant la statue d’or  élevée par le roi. Pleins de courage, ils diront au roi : « Nous ne servirons pas ton Dieu, ni n’adorerons la statue d’or que tu as élevée » (Dn 3, 18). Ces paroles de renoncement leur vaudront d’être jetés dans la fournaise de feu. Cependant, marchant au milieu de la flamme, ils louent Dieu et le bénissent (Dn3, 24-27).

 

[/acc_item]
[acc_item title= »Méditation :« ]

Le Fils de Dieu qui nous dit : « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous libérera », nous fait tout de même savoir qu’il est la Vérité (Cf. Jn 14,6). Et il affirmera aussi devant l’autorité romaine : « Je ne suis né, et je ne suis venu dans le monde, que pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix» (Jn 18,37b). Crois-tu que l’écoute, l’assimilation et le vécu de la Parole de Dieu soient capables de te libérer du péché ou de te fortifier dans les épreuves comme les trois jeunes gens ?

[/acc_item]
[acc_item title= »Prière : « ]

Seigneur, ta parole est vérité (Jn 17, 17). Que cette parole me conduise à la liberté vis-à-vis du monde, du diable et de moi-même, et m’aide à vivre en toi !

[/acc_item]

[acc_item title= »Action : »]

Abstiens-toi du mensonge et de toute forme d’idolâtrie, exerce-toi à la vérité.

[/acc_item]

[/accordion]

Poster un commentaire