aucun commentaire pour l'instant

Piste de Prière du Mardi 09 Mai 2017

MARDI 09

«Mes brebis écoutent ma voix » 

Textes à lire : Ac 11,19-26 ; Ps 87(86) ; Jn 10,22-30

[accordion]
[acc_item title= » Lecture :« ] 

En ce mardi, l’extrait de l’Évangile que nous lisons est la suite de celui d’hier axé sur Jésus le bon pasteur des brebis. Pour cela, il insiste sur les caractéristiques des brebis.

Au prélude à cela, il y a la célébration de la purification du temple de Jérusalem ou la fête de la Dédicace. Alors les Juifs viennent former un cercle autour de Jésus. Toujours incrédules, ils continuent à douter de son identité de Fils de Dieu et l’interrogent en ces termes : « Jusqu’à quand vas-tu nous tenir en haleine ? Si tu es le Christ, dis-le nous ouvertement » (v. 24). Mais Jésus leur répond qu’il ne leur a jamais caché son identité. S’ils doutent encore, c’est parce qu’ils ne croient pas, ils refusent de le comprendre  et ce faisant, ils ne lui appartiennent pas. C’est qu’ils ne le connaissent pas et ne peuvent discerner sa voix. Plutôt, ils écoutent leur propre voix et celle du diable qui est leur père. Pour ses brebis, il affirme ceci : « Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent; je leur donne la vie éternelle; elles ne périront jamais et nul ne les arrachera de ma main. » (v. 27-28). Ainsi, ce qui caractérise essentiellement les brebis du christ c’est qu’elles l’écoutent, parce qu’elles croient en lui et lui appartiennent. Plus encore, Jésus nous a dit d’avance que ses brebis le connaissent (v. 14). Cette connaissance n’est pas seulement intellectuelle, mais aussi expérientielle ; car elle introduit dans la relation intime avec Jésus et  le Père. Et à ceux-là,  le Christ donne la vie en abondance, prend soin d’eux  jalousement. De quelle partie suis-je ? Du Christ ou du diable ?

Dans cette perspective, nous pouvons recourir  à la première lecture en guise de témoignage. Barnabé et Paul se sont ouverts à la connaissance et à l’écoute du Christ. Or, cette écoute a scellé entre eux et le Christ une union si vitale et éternelle qu’ils  ne conçoivent plus leurs vies et leurs destins en dehors d’elle. Pour eux, la même mission de Jésus est la leur désormais : rassembler les brebis dispersées ou les enfants de Dieu  perdus et les nourrir de la Parole de Vie éternelle. Et c’est sous l’impulsion de l’Esprit Saint et leur collaboration et discernement que les brebis dont nous parlions depuis hier auront une identité concise, précise et propre à leur berger : celle de Chrétien(e). Voici ce que saint Luc nous rapporte à ce effet: « Toute une année durant ils vécurent ensemble dans l’Église et y instruisirent une foule considérableC’est à Antioche, que pour la première fois, les disciples reçurent le nom de ‘chrétiens’ » (v.26). Et moi, suis-je conscient(e) que je suis fait pour être Chrétien(e) ? Suis-je conscient(e) que la vie pour moi doit être le Christ?

[/acc_item]
[acc_item title= »Méditation :« ]

Le Christ dit aux juifs : « vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis. Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent ». Cette parole du Christ s’adresse aussi à nous aujourd’hui. Si ce n’est pas le cas, comment comprendre  tant de contradictions dans notre société et dans nos vies ? Comment expliquer des écarts de comportements observés même chez les chrétiens assidus à la messe, au culte et fidèles aux neuvaines de prière ?

[/acc_item]
[acc_item title= »Prière : « ]

Seigneur, tu m’aimes et me  maintiens, tu m’as préféré(e) à tout et m’inscrit au registre de ta famille, et ma gloire est en toi ! Accorde-moi la grâce de toujours trouver les raisons suffisantes pour te suivre, pour t’écouter dans la pleine confiance.

[/acc_item]

[acc_item title= »Action : »]

 Écoute et discerne la voix du Christ par rapport à un aspect de ta vie.

[/acc_item]

[/accordion]

Poster un commentaire