aucun commentaire pour l'instant

Piste de Prière du Lundi SAINT 10 Avril 2017

Lundi SAINT

« (…) vous ne m’aurez pas toujours » 

Textes à lire : Is 42,1-7 ; Ps 26 ; Jn 12,1-11

 

[accordion]
[acc_item title= » Lecture :« ] 

« Laisse-la : c’est pour le jour de ma sépulture qu’elle devait garder ce parfum » (Jn 12,7), telle est la parole qui nous donne d’envisager les évènements qui vont avoir lieu à Jérusalem. Tout se passe au cours d’un repas offert en  l’honneur de Jésus chez Lazare, celui qu’il avait ressuscité d’entre les morts. Comme d’habitude, Marthe, la sœur de Lazare était dévouée au service (v. 2). Marie, leur sœur, avait réservé une surprise à Jésus. Elle prit un parfum de grand prix (estimé à trois cent mille FCFA) et le versa aux pieds de Jésus, pour les essuyer ensuite avec ses cheveux, un peu comme la femme pécheresse (Cf. Lc 7,38). Sans doute était-ce pour manifester son amour et son adoration envers Jésus. Cependant, ce geste sera vivement blâmé par Judas, qui trouve en cela du gaspillage : « Pourquoi ce parfum n’a-t-il pas été vendu à trois cents deniers qu’on aurait donnés à des pauvres ? » (v. 5). Jésus coupe court avec cette polémique aux relents égoïstes : «Laisse-la : c’est pour le jour de ma sépulture qu’elle devait garder ce parfum. Les pauvres en effet vous les aurez toujours avec vous ; mais moi, vous ne m’aurez pas toujours » (vv. 7-8). En fait, il voit dans ce geste qui symbolise toute la révérence que Marie lui accorde, un hommage anticipé rendu à son corps enseveli.

Dans la première  lecture, il est question du ministère du serviteur de Yahvé. Depuis les premiers siècles, l’Église l’a toujours identifié à Jésus. Avec cette clé, nous comprenons que celui qui va bientôt mourir est l’envoyé de Dieu, et qu’il bénéficie de tout son soutien (Is 42,1).  De ce fait, la passion ne saurait être comprise selon la pensée humaine. Malgré l’atrocité des souffrances  qu’il va subir, « il ne faiblira ni ne cédera, jusqu’à ce qu’il établisse le droit sur la terre » (v. 4). Médiateur de la Nouvelle Alliance, le Christ est la lumière des nations, celui en qui l’aveugle retrouve la vue et le prisonnier la liberté (vv. 6-7). Marie, la sœur de Lazare a très tôt cru en cela. C’est la raison pour laquelle  elle lui rend un grand hommage public.

 

[/acc_item]
[acc_item title= »Méditation :« ]

Au regard des deux personnages qui sont en face de Jésus (Marie et Judas Iscariote), à qui t’identifies-tu ? Les projets que tu montes chaque jour en demandant le soutien  de Dieu pour les réaliser, sont-ils pour la gloire du Seigneur ou  pour ta propre gloire ?

[/acc_item]
[acc_item title= »Prière : « ]

Seigneur, tu es notre lumière et notre salut. Sûrs de voir tes bontés Seigneur, donne-nous d’être forts, courageux, et espérant en toi dans les situations heureuses ou malheureuses.

 

[/acc_item]

[acc_item title= »Action : »]

Offre tes services à l’une des activités que va organiser ta Paroisse pour cette semaine sainte.

[/acc_item]

[/accordion]

Poster un commentaire