aucun commentaire pour l'instant

Piste de Prière du Jeudi 30 Mars 2017

«…Vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! » 

Textes à lire : Ex 32,7-14 ; Ps 106(105) ; Jn 5,31-47

 [accordion]
[acc_item title= » Lecture :« ]

Les lectures de ce jour condamnent autant l’idolâtrie des Israelites pendant l’exode que l’incrédulité et le rejet de Jésus de la part de ses contemporains.  En effet, la première lecture fait état des Israelites qui, tout juste après leur sortie miraculeuse d’Égypte, oublièrent ce que Dieu fit pour eux et fabriquèrent  un veau en or, qu’ils se mirent à adorer, lui attribuant le mérite des miracles accomplis en leur faveur par Yahvé. C’est la raison pour laquelle Dieu s’enflamme contre eux et décide de les exterminer tous. Mais, en vrai serviteur du peuple et de Dieu, Moïse  intercède en leur faveur, suppliant Dieu de se rappeler sa promesse jurée  infaillible.

Dans l’Évangile, nous assistons à un réel paradoxe  au sujet de cette promesse. Il est inconcevable que ces juifs qui se sont préparés plusieurs siècles à l’accueil du Messie de Dieu promis lui soient présentement hostiles, du moment où Il est au milieu d’eux en la personne de Jésus Christ. À ce Fils de Dieu, Jean Baptiste, les œuvres de Jésus, les Écritures et le Père rendent témoignage (Cf. Jn 5,31-37). Plus encore, le Père porte le plus grand témoignage, car, c’est lui qui fit d’Israël son peuple élu et lui fit la promesse d’un Messie Sauveur. Mais ils se sont révoltés contre le Père, ils se sont faits des incrédules : « vous n’avez  jamais entendu sa voix, vous n’avez jamais vu sa face » (v. 37). Il veut signifier qu’ils n’ont jamais accueilli  la Parole de Dieu en eux: « Sa Parole ne demeure pas en vous, puisque vous ne croyez pas à celui qu’il a envoyé » (v. 38).

Cette incrédulité et  rejet de Jésus sont dus à leur appétit prononcé de la gloire et des louanges humaines : « Comment pourriez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique ! » (Jn 5,44). Cela veut dire qu’ils sont tellement préoccupés de leur propre gloire qu’ils n’arrivent pas à percevoir les  grâces de Dieu. Le centre de leur vie, ce n’est pas Dieu, mais c’est eux-mêmes, et ils préfèrent mourir dans leur orgueil mortel que de s’ouvrir à Jésus Christ. Le drame c’est qu’en agissant de la sorte, ils sont convaincus qu’ils font la volonté de Dieu et suivent la voie recommandée par Moïse. Pourtant ils ne sont que des hypocrites, et Jésus leur dit ouvertement : « Si vous croyiez en Moïse, vous croiriez aussi en moi, car c’est à mon sujet qu’il a écrit » (v. 46).

[/acc_item]
[acc_item title= »Méditation :« ]

À travers les lectures de ce jour, le Seigneur voudrait nous mettre en garde contre l’endurcissement de cœur et la recherche effrénée de la gloire et des honneurs. Car, ils nous rendent indifférents à Jésus Christ, aveuglent notre jugement, souillent et corrompent tout ce que nous pouvons entreprendre dans le sens de notre avancement spirituel. Voulons-nous aussi rejeter Jésus Christ ? Convertissons-nous et revenons à Lui pour avoir la vie éternelle, car viendront des moments où nous ne pourrons plus comme ce fût le cas du mauvais riche. Ainsi, examinons-nous réellement ! Et si notre orgueil et notre suffisance nous ont rendus hostiles à l’Évangile de vie de Jésus Christ, puissions nous cultiver  l’humilité pour avoir foi en cette Évangile de Salut !

[/acc_item]
[acc_item title= »Prière : « ]

Seigneur Jésus, apprends-moi à mépriser la gloire des hommes et à ne rechercher que celle que me donne le Père. Donne-moi un cœur suffisamment humble pour supporter le mépris des autres.

 

[/acc_item]

[acc_item title= »Action : »]

Exerce-toi à ne pas être friand des louanges et honneurs et à ne pas t’estimer plus qu’il n’en faut. Accueille humblement le mépris et réjouis-toi de l’amour de Dieu.

[/acc_item]

[/accordion]

Poster un commentaire