aucun commentaire pour l'instant

Circulaire pèlerinage Poponguine 2017

[accordion]
[acc_item title= » Circulaire pèlerinage Poponguine 2017 :« ] 

ARCHIDIOCESE DE DAKAR

————————-

Maison Abbé Jean-Baptiste Ciss

Centrale des Œuvres Catholiques Apostoliques

————-

4, Allées Papa Guèye Fall – B.P. 1354 – Dakar

Tél. : 33 823 53 63 –E-mail : centrale@arc.sn

Dakar, le 18 mai 2017

Aux

Curés,

Administrateurs de Paroisses,

Objet : Pèlerinage de Poponguine 2017

 

Chers Confrères,

Les 03, 04, et 05 juin 2017, sera célébrée la 129ème édition du Pèlerinage Marial de Poponguine, sous le thème : « Marie, Mère et éducatrice : modèle pour nos familles et nos communautés ». Cette édition sera vécue d’une part sous le patronat habituel de Notre Dame de la Délivrande, Notre Dame de Poponguine, et d’autre part, sous le signe du 25ème anniversaire de la visite du Pape Saint Jean Paul II au Sénégal (19-23 février 1992).

 

Plusieurs offices et dévotions sont offerts aux fidèles en vue d’un bon pèlerinage : Eucharisties, veillées, chapelets, adoration du Saint Sacrement… (Cf. Annexe1)

En plus de ces activités spirituelles, il y aura les confessions en marge de l’exposition permanente du Saint Sacrement à la Basilique et à la Tente de la Rencontre, de même qu’au Sanctuaire avant les célébrations.

 

Pour rappel, tous les prêtres ont la faculté d’absoudre le péché de l’avortement. « …Pour qu’aucun obstacle ne s’interpose entre la demande de réconciliation et le pardon de Dieu, je concède à tous les prêtres, à partir de maintenant, en vertu de leur ministère, la faculté d’absoudre le péché d’avortement. Ce que j’avais concédé pendant le temps limité du Jubilé est étendu désormais dans le temps, nonobstant toutes choses contraires » (Pape François, Misericordia et Misera, n°12)

 

Rappelons que depuis quelques années, nous voulons aider les pèlerins à accomplir un bon pèlerinage, à travers le parcours du pèlerin, comme un itinéraire qui nous recentre sur les cinq étapes à ne pas oublier :

 

La confession.

Il serait bien de l’avoir en paroisse, au regard de la difficulté à satisfaire le nombre de pénitents sur place. Toutefois, la disponibilité des ministres de ce sacrement est toujours sollicitée, pour répondre au besoin qui ne cesse de s’accroître lors du pèlerinage. Certains prêtres font l’option de se rendre disponibles pour une permanence de confession pour toute une journée, toute une nuit, ou pour une durée déterminée. Nous les encourageons, et prions tous ceux qui veulent les rejoindre de se signaler pour organiser les dispositions pratiques.

La messe.

C’est le centre de l’action liturgique, et donc le cœur de notre pèlerinage. Plusieurs messes sont proposées pour permettre aux pèlerins d’accomplir leurs devoirs spirituels, et désengorger les lieux du culte. Aussi, voulons-nous rappeler que la messe du dimanche à 22 h anticipe celle du lundi. Tous ceux qui y assistent sont vivement priés de laisser la place à d’autres le lundi.

L’adoration du Saint Sacrement.

En lien avec l’eucharistie, elle nous donne l’occasion de plonger dans l’intimité avec notre Seigneur, « tout simplement, dans le silence, pour habiter en sa présence ».

Le chapelet.

Aux pieds de la Vierge Marie Notre Dame de la Délivrande, Notre Dame de Poponguine, comment ne pas penser à cette prière toute simple, par laquelle nous nous abandonnons au Seigneur, par l’intercession de Marie ? Pour cela, la grotte est un lieu privilégié à visiter, mais d’autres lieux peuvent nous permettre de nous recueillir et prier, par Marie.

Les rencontres fraternelles.

Le pèlerinage est aussi une démarche communautaire qui nous incite au témoignage, à la communion dans la prière, au partage de nos joies et de nos peines, comme des provisions que nous avons au fond de notre sac. Pendant le pèlerinage, l’Eglise Famille de Dieu se retrouve dans la fraternité et la paix.

Pour tout cela, il faut une préparation. Elle sera davantage spirituelle, pour aider à ne pas perdre de vue le véritable sens du pèlerinage. Une neuvaine est préparée à cet effet (Cf. annexe 2). Nous pouvons aussi porter une intention de messe pour le pèlerinage, ou y inciter nos fidèles.

Dans cette préparation, sans négliger aucun de nos fidèles, nous accorderons une attention particulière aux marcheurs. Cette attention correspond au réel besoin de leur faire garder le sens de la marche en lien avec le pèlerinage.

Rendue à la 37ème édition sur les 129 que comptabilise le pèlerinage marial de Poponguine, la marche qui rassemble de plus en plus de monde, en particulier des jeunes, reste une partie du pèlerinage. Tout fidèle qui le désire peut aller en pèlerinage, en empruntant le moyen de locomotion de sa convenance. Cela étant, sans oublier d’encourager ceux qui choisissent de faire la marche, sans la faire perdre sa valeur ou son charme, encore moins sa mission de témoignage, nous devons aider ses protagonistes à ne pas faire de la fixation sur cette manière de se rendre à Poponguine, ni de mépriser les autres, surtout lorsqu’il s’agit de jeunes.

En outre, nous avons le devoir de rappeler que marcher jusqu’à Poponguine sans participer à l’Eucharistie est une contradiction notoire. Pourtant un nombre insoupçonnable de marcheurs se privent de la messe de la Pentecôte qui leur est offerte en paroisse ou dans les lieux de rassemblement comme le Cap des Biches. Non-sens ou simple exercice physique que de faire des kilomètres à pieds si on sort l’eucharistie de cet itinéraire de foi ! Par ailleurs, la sensibilisation ne devrait pas omettre la question de l’alcool dont l’usage ne fait que nuire à ses usagers et ternir l’image de nos organisations.

C Le badge du pèlerin : Depuis l’année dernière, le port du badge s’est ajouté à nos pratiques lors du pèlerinage. Nous prions tous les futurs pèlerins de l’acquérir avant le pèlerinage, dans leurs paroisses respectives et non à la Direction des Œuvres. De même, le Comité d’Organisation n’entend pas en vendre sur place, à Poponguine. Le badge est cédé à 500 F. Quelques pratiques mercantiles constatées l’an dernier nous poussent à lancer un appel pour le respect du prix, restant sauves des dispositions pratiques, en paroisse, pour compléter le kit (étui ou plastification, cordon…) . Nous avons été interpellés sur la question de l’identification des personnes qui demandent le badge, sécurité oblige ! Cela est plutôt difficile à faire dans un dispositif de contrôle individuel sur place, en raison du nombre. Nous comptons sur les paroisses pour des initiatives non rigides, mais pouvant tendre à répondre à cette question. Toutefois, nous devrons éviter les discours extrêmes qui peuvent installer la peur chez les fidèles.

  • Les ventes : A propos des ventes diverses, il y a un réel besoin de sensibilisation sur la sacralité du Sanctuaire. Certains ne se gênent pas à faire le tour des gradins pour proposer ouvertement leurs marchandises. D’autres dissimulent leurs produits dans des sacs à dos ou des glaciaires pour les vendre à l’intérieur du sanctuaire ! Nous rappelons que c’est sur tout l’espace appelé périmètre du sanctuaire que les ventes sont interdites de manière générale.
  • Les parkings : Le nombre de véhicules lors du pèlerinage dépasse de loin la capacité de nos En conséquence, beaucoup de demandes de macaron ne peuvent être satisfaites. Nous devrons le comprendre et aider à le comprendre. Par ailleurs, nous avons certainement

des efforts à faire pour nous conformer un peu mieux aux exigences des sanctuaires qui nous commandent une certaine distance à faire à pieds pour arriver aux lieux réservés au culte. Cela vaut aussi pour le retour, lorsque, le nombre de pèlerins autour du sanctuaire et dans les artères du village étant trop important, il est demandé un effort final pour aller trouver les cars, à pieds.

C Les bougies : Nous exhortons les fidèles à choisir la bougie votive en lieu et place de celle traditionnelle qui fait couler de grandes quantités de cire, et qui provoque des incendies à la Grotte.

C Les applaudissements : Avec les applaudissements après les chants, nos célébrations eucharistiques à nos grands rassemblements ont des airs de spectacle. Le chant fait partie de la prière. Il est prière. Si le service de la chorale est satisfaisant, nous pourrions lui réserver des applaudissements nourris au moment des remerciements. Mais leur rôle est de nous aider à chanter et à prier. C’est pour cela d’ailleurs que dans le livret du pèlerin, les fidèles pourront trouver l’ensemble des chants pour participer pleinement. Il sera disponible avant les célébrations au prix de 500 F.

C Les cris hystériques : Le constat est unanime que les cris des filles qui tombent dérangent beaucoup nos célébrations. Qu’en savez vous ? Et si on priait celles qui en ont déjà été victimes de se priver de participer à ce genre de rassemblement ?

C Les accréditations : Pour faciliter l’inscription des organes de presse, leur accréditation est disponible en ligne, sur le site www.pelerinagepoponguine.com, jusqu’au 1er juin. Ceux qui ont des organes locaux de presse, notamment les radios communautaires, seront des relais très utiles, pour leur éviter de se présenter directement aux lieux du pèlerinage et pendant les offices.

En espérant pouvoir compter sur les uns et les autres pour une bonne sensibilisation en vue d’une participation massive et qualitative à la 129ème édition de notre pèlerinage marial national, nous souhaitons à tous une bonne préparation sous le regard bienveillant de Notre Dame de Poponguine.

 

Abbé Pascal Fap Téning DIOME

Directeur des Œuvres

ANNEXE 1

[/acc_item]
[acc_item title= »PROGRAMME DES CELEBRATIONS  :« ]

Samedi 03 juin 2016

18 h 00 :             Messe à la Tente de la Rencontre et exposition du Saint Sacrement

18 h 30 : Messe de la solennité de la Pentecôte et d’envoi des marcheurs dans les différents foyers de marche

22 h 00 :             Veillée des scouts et guides

Dimanche 04 juin 2016

07 h 00 :             Messe à la Basilique

09 h 00 :             Prière mariale au Sanctuaire

10 h 00 : Messe de la solennité de la Pentecôte au Sanctuaire 13 h 00 : Chapelet à la Vierge Marie à la Grotte

13 h 00 : Messe de la solennité de la Pentecôte pour les organisateurs à la Basilique 16 h 00 : Accueil des marcheurs au Sanctuaire

18 h 00 : Messe anticipée du lundi pour les scouts et guides à la Grotte 21 h 00 : Veillée au Sanctuaire

22 h 00 : Grande messe du pèlerinage pour les marcheurs et autres pèlerins qui le souhaitent (messe anticipée du lundi)

00h00 :               Enseignement à l’esplanade basilique

1h00 :                  Veillée mariale dans la Basilique

Lundi 05 juin 2016

06 h 00 : Messe à l’esplanade de la Basilique 09 h 00 : Prière mariale au Sanctuaire

10 h 00 : Messe solennelle du pèlerinage au Sanctuaire 13 h 00 : Chapelet à la Vierge Marie à la Grotte

15 h 00 :             Salut au Saint Sacrement – Bénédiction et envoi des pèlerins

 

ANNEXE 2

[/acc_item]
[acc_item title= »NEUVAINE POPONGUINE 2017 :« ]

Sois béni Père très aimant

source de toute paternité et de toute maternité auteur du Mariage et de la Famille ;

Sois béni, Fils bien aimé,

qui as élevé le Mariage à la dignité de Sacrement, pour fonder l’Eglise-Famille et la société ;

Sois béni Esprit d’Amour,

qui sanctifies nos familles et nos communautés, et les rassembles dans l’Eglise.

Sois bénie, Vierge Marie, notre mère bien aimée, apprends-nous à aimer plus qu’à être aimé,

  • donner plus qu’à recevoir,
  • faire le premier pas vers ceux qui nous ont blessés. Sois bénie, Vierge Marie, éducatrice des peuples, apprends-nous à accueillir la vie,
    • la protéger et à la faire grandir.

Conduis-nous sur les chemins du monde, à la rencontre du Christ Jésus.

Sois bénie, Vierge Marie, épouse de Joseph, modèle de notre vie de famille,

dans la pureté et la tendresse ; Modèle de nos communautés, dans l’humilité et la transparence, dans la prière, le travail et le service.

Viens nous prendre par la main, chaque jour, et conduis-nous vers le Royaume des Cieux.

Amen.

[/acc_item]

[/accordion]

Poster un commentaire